Evelyne Mary

Evelyne Mary a passé son enfance dans le sud de la France, entre la côte bétonnée et les vallées sauvages du massif du Mercantour, et de longues heures à rêver, randonner en montagne, avant de découvrir la vie d’étudiante dans les écoles d’arts appliqués (à Olivier de Serres puis en illustration à Estienne). Après son diplôme, elle a fondé avec Didier Mazellier le collectif Heureux les cailloux, produisant visuels d’affiches, micro-éditions, et ses premières linogravures.
Comme les montagnes de son enfance lui manquent, elle en dessine beaucoup. Le reste du temps, elle le partage entre gravure, illustration et graphisme. Sa pratique de la linogravure se fonde sur l’utilisation d’un vocabulaire de formes gravées, qu’elle enrichit régulièrement de nouvelles pièces. Elle confronte les formes, joue avec les figures et le fond, le plein et le vide, les masses et les lignes, les à-plats et le motif.
Elle convoque, souvent, les éléments. Roches, lave, nuages, eau, montagne, vent. Les hommes et les animaux se déplacent, se figent, alors observateurs d’une scène qui semble nous échapper. Laissant du blanc, de l’espace, une place pour l’imaginaire de celui qui regarde.

Son travail