Des oiseaux - Michael Kenna

Photographies Michael Kenna. Textes Guilhem Lesaffre.

Éditions Xavier Barral -

Livre signé

Livre relié. 20,5 x 26 cm. 104 pages. 49 photographies N&B

35,00

Maître de la photographie de paysage en noir et blanc, Michael Kenna donne à voir un monde presque évanescent. «Dans tout mon travail, il y a un thème sous jacent qui est celui de la mémoire, du temps, du changement, des atmosphères qui semblent liées aux lieux. » Qu’il s’agisse de la campagne aux lignes d’horizon basses, de ciels découpés à travers des toits, de vues en contre-plongée montrant la cime d’arbres automnaux, ses images invitent à la contemplation. Les oiseaux planent, dessinent des figures aériennes dans des ciels moutonneux, patientent sagement sur des branches… Vols suspendus, moments arrêtés : le temps se fige, se fait immuable.

Dégradés de gris, tons au léger virage sépia et profondeur de champ insufflent aux photographies de Michael Kenna une certaine mélancolie. Le monde est silence.
Les changements incessants de la matière céleste, l’épaisseur, l’éclat ou la fluidité de la lumière donnent l’impression que la durée d’apparition a été suspendue. Les oiseaux deviennent palpables, leur être au monde se fait enchantement. Tels des tableaux issus de la grande tradition classique, les photographies d’oiseaux de Kenna donnent à voir une nature vide de toute présence humaine et où seuls règnent les oiseaux.

Né en 1953 à Widnes, dans le nord de l’Angleterre, Michael Kenna étudie la photographie au London College of Printing.
Figure de la photographie de paysage en noir et blanc depuis plus de quarante ans, Kenna réalise des images imprégnées de l’héritage des peintres paysagistes britanniques du xixe siècle. Travaillant en argentique, il reste attaché au petit format, presque carré, qu’il considère comme une invitation à l’intimisme. Les temps de pose très longs de ses images, pouvant se prolonger jusqu’à dix heures, saisissent ce que l’oeil ne peut voir.

Depuis 1977, Michael Kenna vit aux États-Unis mais il sillonne régulièrement la planète, de l’Europe au Japon. Son travail est exposé dans le monde entier, notamment à la Bibliothèque nationale de France qui lui a consacré une rétrospective en 2009, et figure dans de prestigieuses collections telles celles de l’Art Institute de Chicago ou du MNAM-Centre Pompidou.

Kenna a également publié de nombreux ouvrages parmi lesquels Holga (2017), Rouge (2015) ou encore Images of the Seventh Day (2011).

[En voir plus]

Expédié avec amour dans la semaine

Impatients ? Contactez-nous !